Lettres à Stella : ni le temps, ni l’espace n’auront raison de leur amour !

09:31:00

Chronique littéraire Lettres à Stella par Mally's Books
D’une beauté et d’une tristesse absolue ! Avec Lettres à Stella, Iona Grey livre un premier roman captivant sur l’amour et sa perte.
Difficile de ne pas être touchés par l’histoire pleine d’espoir de Dan et Stella, et par le pouvoir des mots qu’ils s’échangent. “ Les paroles s'envolent, les écrits restent “ ; les sentiments aussi...  

La quatrième de couverture…  

À la nuit tombée, fuyant la violence de son compagnon, une jeune femme court dans les rues glacées de Londres. Jess n'a nulle part où aller. Surgissant dans une ruelle déserte, elle trouve refuge dans une maison abandonnée. Le lendemain matin, le facteur glisse une lettre mystérieuse par la porte. Incapable de résister à la tentation, Jess ne peut s'empêcher de la lire et se retrouve plongée dans une histoire d'amour d'un autre temps.
1943. Dans une église de Londres bombardée par le Blitz, Stella rencontre Dan, un aviateur américain. Très vite, ils sont irrésistiblement attirés l'un par l'autre. Leur histoire est a priori impossible. Rien ne joue en leur faveur : elle vient de se marier à un pasteur, lui n'a qu'une chance sur cinq de sortir vivant de cette guerre. Perdus et sans repères, la seule chose à laquelle les deux amants peuvent s'accrocher sont les lettres qu'ils s'écrivent, promesses d'un bonheur à venir.
Le temps a passé, le destin est cruel, mais Jess est déterminée à savoir ce qui leur est arrivé. Inspirée par cet amour, portée par son enquête, elle trouvera à son tour les clefs d'un avenir meilleur.  

Une véritable course contre le temps  

On saute à pieds joints dans cette relation épistolaire d’une tendresse déconcertante ! Dan et Stella, Jess et Will, quatres âmes perdues qui se retrouvent par le biais de lettres jamais vraiment oubliées. Tous cherchent un équilibre pour faire face à la vie avec plus de sérénité. Ils apprendront à aimer, à se livrer, à savourer en se construisant les uns par rapport aux autres.

Entre pudeur et puissance, on voit émerger deux histoires d’amour d’époques différentes mais aux fondements relativement similaires. Dan et Stella tout d'abord. Deux jeunesses éclatantes fauchées par le couperet de la guerre. Stella qui grandit dans la passion dévorante de Dan ; et Dan qui s’échappe des brusqueries des combats dans les bras de Stella.
Puis Jess et Will. Deux écorchés de la vie qui se battent pour leur dignité, et trouveront dans l’amour sacrifié de leurs aînés une raison supplémentaire de se laisser aller à la chaleur rassurante des sentiments. Tous ont en commun une douce naïveté qui leur donne l’espoir de réaliser l’impossible. Comme si l’autre les avait ouvert à un infini qui ne les séparerait jamais.

Lettres à Stella est un vrai roman d’amour avec tout ce qu’il comporte de retrouvailles, de séparations, d’émois contrariés par les conventions sociales. L’écriture tout en sensibilité de Iona Grey remet à l’honneur le genre épistolaire et rappelle le pouvoir des mots sur les sentiments.

On quitte les personnages sur une fin émouvante, mais qui nous laisse malgré tout un petit pincement au coeur. La vie n’apporte malheureusement pas toujours justice…  

Pour résumer…  

Une histoire d’amour sans limite qui nous rappelle que le plus important est avant tout de se savoir aimé. De notre position de lecteur, on aurait tellement aimé offrir un meilleur avenir à Dan et Stella. Des personnages qu’on quitte avec regret. Coeurs sensibles s’abstenir, cette histoire vous bouleversera.  


Ma note…  

17/20  

736 p. Pocket, 8,95 €

You Might Also Like

0 commentaires

Les meilleurs articles

Twitter