mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

vendredi 30 juin 2017

Culottées, Tome 2 • Pénélope Bagieu

Chronique littéraire Culottées, tome 2 par Mally's Books
Chroniquer Culottées alors qu’une grande dame de la cause féminine nous a quitté aujourd’hui, c’est tout un symbole. D’une part car au milieu de ces portraits de femmes aux destins extraordinaires, le parcours de Simone Veil aurait eu toute sa place. Mais aussi parce que sans ses batailles pour défendre la liberté des femmes, cet ouvrage n’aurait peut-être jamais vu le jour. 

Tout au long de sa vie, Simone Veil a porté fièrement l’étendard de la dignité. Menacée pour ses origines religieuses, ramenée à sa condition de femme juive dans les rangs de l’Assemblée, décriée pour ses idées avant-gardistes, elle a pourtant su s’imposer à jamais comme un pilier de l’évolution des mœurs. Une militante convaincue à qui l’on doit le droit de disposer de notre corps. 

D’une certaine manière, Pénélope Bagieu a rendu un bel hommage à cette icône, qui parmi tant d’autres a mené des combats emblématiques pour l’égalité. 

La quatrième de couverture… 


« Suite et fin de ce diptyque qui propose le portrait de quinze femmes d'origines et d'époques diverses, qui bravèrent les normes sociales de leur temps : Sonita, la rappeuse afghane, Nellie, journaliste d'investigation au XIXe siècle, Cheryl, athlète marathonienne, etc. » 

Mon avis… 


Il y en aurait des milliers et pourtant Pénélope Bagieu n’en a choisi que trente. Trente portraits de femmes venues d’époques et de milieux différents et dont le point commun est de s’être battue pour la liberté de leur destin. 

Quelques mois après la sortie des quinze premières gravures, l’illustratrice signe le volet 2 de son ouvrage à succès avec quinze nouvelles aventures féminines. On découvre Sonita Alizadeh, Rappeuse Afghane fuyant le poids de la religion pour vivre son art, Nelly Bly, Journaliste de l’ère victorienne qui s’autorise à faire bouger les traditions, Jesselyn Radack, Avocate américaine ayant bravé l’omerta politique pour faire éclater la vérité sur l’opacité de la justice après le 11 septembre. 

Une fois encore, Culottées nous parle de courage, de curiosité, d’ingéniosité et d’abnégation. Alors que certaines se sentent encore prisonnières du carcan des obligations, Pénélope Bagieu ouvre le champ des possibles. Alors on se pose la question : "Ces culottées sont-elles vraiment féministes ? " Elles sont elles, tout simplement. Libres, épanouies, autonomes. Et c’est bien là l’essentiel. 

Pour résumer… 


Culottées est un travail émouvant qui restera gravé dans la mémoire d’une génération Y pour qui tout semble déjà acquis. Tant de femmes mériteraient encore leurs planches ? Pourquoi s’arrêter à deux albums ? 

Ma note… 


18/20 

Coup de cœur ! 

Dans la même saga : 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...