mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

dimanche 30 avril 2017

Châteaux Bordeaux, Tome 1 • Corbeyran & Espé

Chronique littéraire Châteaux Bordeaux Tome 1 par Mally's Books
Hier après-midi, j’ai été prise d’un mal de tête inhabituel qui s’est confortablement installé jusqu’au soir. Est-ce la cohue des rayons d’Ikea ? Le ronron des appareils électroménagers qui ont tourné sans relâche ? Impossible rester devant la télé tant le bruit m’assourdissait. Je me suis dit que la seule solution était de m’installer douillettement dans mon lit avec une lecture courte et simple. J’ai attrapé le tome 1 de Châteaux Bordeaux qui dormait gentiment sur mon étagère depuis des lustres, et j’ai profité de ces instants de calme au beau milieu des vignobles bordelais. 

La quatrième de couverture… 


« Suite au décès de leur père, les trois enfants Baudricourt héritent de l’exploitation vinicole familiale, un vaste domaine situé au cœur du Médoc. 

Les deux frères comptent se séparer rapidement de la propriété et des dettes dont elle est criblée. Mais leur décision est aussitôt remise en cause par la détermination de leur sœur, Alexandra, qui voit dans cet héritage l'opportunité de rebâtir sa vie sur les terres de son enfance. Décidée à reprendre en main le vignoble paternel, Alexandra se retrouve rapidement au pied du mur. D'un côté, elle affronte l'hostilité de son entourage, de l'autre, elle sait que pour réussir elle va devoir tout apprendre, car la fabrication d'un grand cru ne s'improvise pas. 

Avec humilité et courage, Alexandra se consacre dès lors entièrement à son nouvel univers qui deviendra, au fil du temps, sa passion... » 

Mon avis… 


Les aventures du monde du vin ont toujours été une source d’inspiration inépuisable pour les auteurs. Polars, romans sentimentaux et voici désormais que la BD prête son coup de crayon aux petites manigances des grands acteurs vini-viticoles. A travers ses sept tomes actuellement sur le marché, la saga Châteaux Bordeaux nous entraine dans les turpitudes du microcosme Bordelais, porté par de véritables dynasties familiales : Rothschild, Lurton, Dassault, Magrez. 

Dans le tome 1, on entre dans l’univers de la famille Baudricourt, propriétaire du domaine du Chêne courbe situé au cœur du Médoc. Au cours de ces quelques planches, l’histoire se concentre sur le personnage d’Alexandra, petite dernière de la famille exilée aux Etats-Unis depuis une quinzaine d’année. A la mort de son père, la jeune femme retourne sur ses terres natales et se prend peu à peu de passion pour l’affaire, jusqu’à décider d’en reprendre la gérance. Mais le vignoble bordelais est un monde fascinant, c’est également une caricature de Dallas, en version plus chic. Tout le monde se connait, se jauge. On découvre les rivalités mesquines, les conflits d’intérêt, les secrets, les trahisons. Bref tout le monde se déteste cordialement et le cheminement d’Alexandra ne s’annonce pas si rose que cela. 

Châteaux Bordeaux nous fait entrer dans les coulisses d’un univers méconnu du grand public. Le vin se raconte, lève le voile sur certains clichés qu’on lui prête, impose son art face aux raisonnements industriels, parle de valeurs et de son attachement immuable à la terre. Un premier tome instructif et prometteur. Je regrette toutefois le graphisme, qui à mon goût, manque un peu de douceur, de rondeur ; ainsi que le parti-pris vu et revu de la jeune rebelle qui passe au-delà des recommandations familiales pour mener sa barque comme elle le sent. Un peu too much

Pour résumer… 


Châteaux Bordeaux est une saga à la fois divertissante et didactique qui nous permet de mieux connaitre l’univers du vin. Les néophytes y trouveront les explications nécessaires pour bien appréhender le sujet et se prendront facilement aux rebondissements de l’histoire. Attention toutefois à ne pas tomber dans le soap opera. Le Médoc, ce n’est pas Les feux de l’amour

Ma note… 


14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...