Bilan du mois - Mars 2017

11:00:00

Bilan des lectures du mois par Mally's Books - Mars 2017.
Nous sommes encore en Avril, n’est-ce pas ? Il n’est donc pas encore trop tard pour publier le bilan du mois passé. 

J’avoue, je suis tellement en retard que je me suis même demandée si ça valait vraiment le coup de préparer le bilan du mois de mars alors que je suis supposée publier celui d’avril dans moins d’une semaine. Et puis, j’ai fini par me dire après tout, quand on s’engage, on se doit d’aller jusqu’au bout ! Alors ce matin, j’ai pris mon courage à deux mains, profitant du fait que l’homme écrase lourdement dans sa panière, écartant l’envie d’aller grâler* au soleil avant le vote fatidique qui risque de plonger notre pays dans un cataclysme national. En ces temps tourmentés, un peu de lecture ne fera pas de mal et l’avantage des livres, c’est qu’ils n’ont pas de date de péremption… Voici donc le bilan des lectures du mois de mars.


Au début du mois, on peut clairement dire que je n’étais pas débordée ! Pour tout dire, la lecture était même l’une de mes priorités. J’ai commencé le mois en découvrant les aventures fantasque d’Eurídice Gusmão et j’ai beaucoup aimé ce livre. 


Derrière son apparence d’épouse parfaite et de mère dévouée, Euridice Gusmão est une femme troublée. Pourtant débordante de bonnes intentions, elle a bien du mal à s’épanouir dans son carcan familial. Tant que les petites habitudes de son mari Antenor seront respectées, tant que ses enfants auront besoin d’elle, tout ira bien. Mais après ? Face à la bibliothèque du salon, son esprit se perd, les idées affluent. Les traditions, très peu pour elle ! Euridice n’est pas une femme modèle, c’est une entrepreneuse ! 
L’histoire d’Eurídice Gusmão, ça pourrait être la vôtre, ou la mienne. Celle de toutes les femmes à qui on explique qu’elles ne doivent pas trop penser. Et qui choisissent de faire autrement… 

Ma note : 14/20 


Puis j’ai enchainé avec la BD de Pénélope Bagieu, Culottées 1, que j’avais reçu pour mon vingt-cinquième anniversaire. Outre le symbole associé à ce cadeau, j’ai éprouvé une grande satisfaction à la lecture de ce livre qui rend hommage aux femmes de caractère. 


Culottées 1 de Pénélope Bagieu 

Femme à barbe, actrice terrifiante, guerrière et chamane, gynécologue antique, ou impératrice, nos culottées viennent d’époques et de cultures différentes. Elles ne sont pas toutes connues et encore moins reconnues, mais toutes ont le mérite d’avoir vécu en accord avec leurs propres envies, mettant de côté prérequis, obligations et qu’en dira-t-on. Sorti à l’occasion de la Rentrée Littéraire de Septembre, le Tome 1 de Culottées a depuis rencontré un énorme succès. Et pour cause, cet album plein d’émotions est un puissant étendard pour toutes ces femmes fortes et indépendantes, qui ont osé braver la pression sociale de leur époque. 

Ma note : 18/20 Coup de cœur ! 



Enfin, j’ai achevé le mois avec Le pactole de Cynthia d’Aprix Sweeney. Je dois avouer que je n’ai pas été enthousiasmée par ce livre que j’ai trouvé plutôt creux. 


Le pactole de Cynthia d’Aprix Sweeney 

Bea, Melody, Jack et Leo n’ont pas grand-chose en commun si ce n’est le joli héritage laissé par leur père, qui doit leur être distribué le jour des quarante ans de la benjamine. Mais le jour J, c’est la soupe à la grimace. Les trois « petits » découvrent que leur aîné, Leo, séducteur et égoïste, a dilapidé le magot. Les hostilités sont lancées ; la fratrie exige que Leo la rembourse. C’est le début d’une guerre des tranchées qui va réveiller de vieilles rancunes, briser d’anciens tabous, mais aussi leur permettre de renouer des liens qu’ils croyaient rompus pour toujours... 

Ma note : 09/20 



Globalement, mars fut plutôt un bon mois de lecture. Bien que certains textes m’aient laissé un peu de marbre. Je vous retrouve d’ici quelques jours, pour le bilan du mois d’avril, et d’ici là, n’oubliez pas ! Lisez ! 

* Expression typiquement charentaise qui signifie «bronzer ».

You Might Also Like

2 commentaires

  1. Trois lectures que je veux absolument découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'irai pas jusqu'à te déconseiller Le pactole, mais compte tenu de tes lectures, je ne suis pas sûre qu'il te transporte plus que cela.

      Supprimer

Les meilleurs articles

Twitter