mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

jeudi 6 octobre 2016

96, tome 1 : La sixième corde • Caroline et Benjamin Karo

Chronique littéraire La sixième corde par Mally's Books
Le tome 1 de La sixième corde a le mérite de débuter avec un fil conducteur original. A l'aube de leur mariage, Emma et Arnaud entament un étrange pèlerinage sur les traces de leurs passés amoureux respectifs. Pendant une semaine, chacun va revoir ses ex, mettre un véritable point final à ses histoires, régler ses comptes pour repartir, à deux, sur les bases d'un couple "sain". Jolie promesse pour enterrer des vies de célibataires ! Malheureusement, le texte ressemble davantage à un scénario de film façon Very Bad Trip qu'à un roman d'introspection. Bradley Cooper et l'humour en moins...


La quatrième de couverture...


" Certains matins, la vie vous laisse sacrément seul. Seul devant vos choix, avec vos doutes, face à l'avenir et, parfois pire, confrontés à votre histoire. Qu’avais-je décidé cette nuit-là ? Difficile de le dire…, mais je savais que j’avais une semaine pour évacuer douze années de mon passé, une semaine à vivre sans modération, une semaine pour préparer mon futur avec Emma. L’heure était venue de faire une valise, pleine de mes trois meilleurs amis, de Doliprane et de la bande originale du plus capital des road trips de ma vie. "

Mon avis...


Dans ce premier tome, on suit le périple d'Arnaud, flanqué de ses trois copains. Le quatuor va donc traverser la France pour retrouver les fameuses ex du futur marié. En termes d'ambiance, je vous le donne dans le mille : 100% testotesronée ! On entre dans le monde merveilleux d'adolescents attardés qui se croient tout permis : draguent les minettes dans les restos, font des partouzes dans les hôtels et conduisent des grosses voitures musique à fond et bien sûr... bourrés. Mais que voulez-vous ? Nos trois aventuriers sont des "beaux gosses" ! Ils sont swagg, ils ont de l'humour et n'hésitent pas à se charrier à tout bout de champ. Je vous passe le détail des joutes verbales aussi absurdes que plausibles, retenons simplement qu'elles ne contribuent pas à élever le niveau.

Je comprends l'idée, ces quatre amis sont des bons vivants mais la façon de le retranscrire ne m'a vraiment pas plu, et je trouve au contraire qu'elle véhicule un message peu responsable. Clairement, je n'ai pas aimé l'attitude générale des personnages.

Alors je suis déçue parce que le processus d'écriture, partagé entre le frère et la sœur, m'avait plutôt emballé. D'ailleurs, même si je ne saurai dire qui a écrit quoi, j'ai vraiment perçu deux styles bien différents. Tout d'abord cette écriture frontale, bourrue, dénuée de profondeur et qui semble prendre le pas sur l'ensemble du texte. Puis une autre, fluide, onctueuse, subtile. J'ai été emportée par la description de la rencontre entre Emma et Arnaud, par les quelques paragraphes qui parlent de musique, notamment celui de la première écoute du morceau d'Emma. A ce moment-là, j'ai perçu une vraie poésie, une recherche pour mettre les justes mots sur les émotions que procurent le son.

Pour résumer...


J'ai poursuivi ma lecture jusqu'au premier tiers du livre, mais je n'ai jamais retrouvé cette petite étincelle. Au contraire... Personnellement, je n'ai pas adhéré au ton choisi qui ne m'a pas donné envie de poursuivre ma lecture.

Ma note...


Non noté

2 commentaires:

  1. Pour être assassine, elle est assassine ta chronique ! J'ai hâte (ou pas...) de voir la réaction des auteurs... En tout cas, elle ne donne pas du tout envie ! :')

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre ne m'a pas plu. L'écriture trop inégale et l'histoire ne m'ont vraiment pas emballée.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...