mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

samedi 16 juillet 2016

Unboxing : Le programme de rentrée des éditions Actes Sud Junior.

Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler d'une petite enveloppe qui arrive environ tous les deux mois dans ma boîte aux lettres et qui chaque fois m'épate par sa créativité et sa richesse. Il s'agit des programmes jeunesse des éditions Actes Sud Junior.

Bien que je ne parle que très peu des livres jeunesse sur le blog, ils ont pris une part très importante dans ma vie d'enfant, puis de jeune fille. Dès toute petite, ma mère avait pris l'habitude de me mettre des livres dans les mains, et souvent, ils étaient la réponse aux questionnements existentiels de l'enfance, aux échos de l'actualité : C'est quoi un attentat ? Pourquoi on a /on fait la guerre pour des religions ? C'est quoi le sexe ?... Certains pourraient crier à la solution de facilité, se targuer que le livre ne suffit pas en lui-même à fournir des explications à un enfant, qu'on apprend pas la vie dans les bouquins. J'aurais tendance à m'opposer vivement à ce genre de critique. Certes la vie s'apprend par l'expérience, mais pour autant, la culture du livre a le mérite d'apprendre qu'en cherchant, qu'en faisant fonctionner son cerveau, on finit toujours par trouver la réponse. Par ailleurs, cette pratique a permis de poser des mots simples sur mes questions et m'aura aidé à concrétiser des idées grâce aux illustrations. 
Je garde un souvenir ému de l'Imagerie du corps humain que je traînais partout dans la maison et qui a généré de nombreuses réflexion sur le corps et son appropriation. Alors que j'apprenais tout juste à lire, je me revois le soir, dans mon lit, me raconter mes propres histoires grâce au livre de contes 365 histoires pour s'endormir. Plus tard, le Dictionnaire des filles m'a aidé à comprendre, à accepter les bouleversements de mon corps, de mon esprit et relativiser le monde. En deux mots, la lecture m'a appris à être autonome.
Encore aujourd'hui, ces livres me sont précieux. Je les sais bien conservés dans le grenier, et même si les mœurs ont légèrement évolué depuis les années 90, j'ai bon espoir de les ressortir un jour.


Renouer avec la littérature jeunesse ?

Les programmes d'Actes Sud Junior ont ravivé en moi ces souvenirs et m'ont donné envie de me pencher à nouveau sur cette littérature à la fois riche et complexe. Je salue le travail de mise en forme qui donne a ses simples fiches un côté ludique et éminemment attractif. Les traits, les couleurs des illustrations créent une patte graphique singulière qui remet au goût du jour le rapport charnel au livre. Entre mes mains, j'imagine tenir plus une petite oeuvre d'art qu'un livre. On réintroduit de manière implicite le caractère un peu sacré de la lecture, tout en appuyant par le dessin le fait que l'album s'adresse au plus grand nombre. Pour moi, les éditions Actes Sud Junior rappellent que la lecture est avant tout un moment privilégié.
Je trouve également leur sélection très intéressante car elle s'adresse à tous les âges, de l'album pour les tous petits aux premiers livres d'adolescent. La maison d'édition fait le choix d'auteurs engagés pour qui l'écriture est une manière de faire avancer le monde. Leurs collections à l'image de Ceux qui ont dit non revendique une véritable subjectivité et de vrais partis pris. Tout simplement parce qu'un public jeune a besoin de s'identifier à des adultes qui affichent leurs valeurs. Cela peut bien sûr susciter l'approbation ou l'indignation de la part du jeune lecteur mais opter pour ce type de contenu a eu moins le mérite de le faire réfléchir.


Pourquoi je m’intéresse à la lecture jeunesse ?


Parce que les livres et les idées qu'ils véhiculent font partie du processus de construction chez l'enfant. La lecture conditionne l'homme de demain et une mauvaise interprétation du texte peut avoir de graves conséquences sur le psychisme. 
La littérature jeunesse est très complexe car elle doit réussir le difficile pari de faire comprendre des idées pas toujours enfantines et mener l'enfant à avoir une perception du monde ouverte. D'un point de vu psychologique, j'y vois beaucoup d'éléments très intéressants. La création de contenu pour ce type d'ouvrages m'interpelle également beaucoup. J'aimerais être une petite souris pour découvrir le process de travail, la rédaction des textes et toutes les interrogations qui en découlent, la préparation des illustrations. Dans cette branche de l'édition peut-être plus qu'aucune autre, rien n'est laissé au hasard. Et c'est ce travail en profondeur que je trouve véritablement fascinant. 

Par ailleurs, dans un futur plus ou moins proche, je deviendrai mère à mon tour et l’éducation portée à mon futur enfant est une mission que je ne prends pas à la légère. Le moment venu, je ne souhaite pas lui mettre n'importe quel livre dans les mains, alors je préfère me renseigner dès le départ.


Ma sélection


Mon choix s'est porté sur 9 ouvrages aux horizons différents. On y trouve des albums petite et moyenne enfance, beaucoup de documentaires et même un roman dédié aux adolescents. Chacun de ces livres se focalise sur une thématique bien particulière de la magie au premier jour d'école, en passant par la découverte historique.
La vie des mini-héros d’Olivier Tallec est une ode à l'enfance qui décrit à travers des saynètes drôles et subtiles ce qui fait le sel du quotidien. L'extraordinaire faculté qu'ont les enfants à saisir le fantastique de l'ordinaire.

Magie et sorcellerie par Isabelle Ortega, illustré par Thomas Baas nous emmène sur les traces de des sciences occultes et des superstitions encore prenantes dans nos sociétés modernes.

Premier jour d’école de Corine Dreyfus, illustré par Nathalie Choux a pour but d'aider le tout-petit à faire face à l'appréhension de ce moment aussi important que nouveau dans sa vie.

Les romains à très petits pas par Eric Dars et Eric Teyssier, illustré par Aurélien Débat. A très petit pas, l'enfant se cultive et découvre, avec cet album, les fondements de notre civilisation.

Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver ! d'Antoine Dole, illustré par Bruno Salamone. C'est bien connu, les enfants ont un imaginaire débordant ! Grâce à cet album, l'auteur mêle avec habileté l'humour et le quotidien aussi effrayant qu’éreintant des tout petits.

Mots de tête par Zazie Sazonoff. Que se passe-t-il dans la tête d'un tout-petit préoccupé par le bouillonnement des mots qu'il assimile ? Un livre qui joue sur les mots et le sens des images, invitant futurs et jeunes lecteurs à découvrir les jeux, pas si sages, du langage.

Vikings ! de Vincent Carpentie, illustré par Jeff Pourquié. Guerriers sanguinaires ? Peuple de marins et d'aventuriers ? Mais qui étaient vraiment les Vikings ? Grâce à ce documentaire illustré, les enfants vont à la rencontre de ce peuple encore méconnu et découvrent les multiples aspects d'une culture plus raffinée qu'on ne le pense. 

Le Récif de Seita Vuorela plonge le jeune lecteur dans un univers légèrement mystique qui dessine une approche poétique et apaisante du sentiment de perte.

Le sexe sans complexe de Bérangère Portalier, illustré par Frédéric Rébéna. Sans tabou, ce livre illustré explore l'intimité de la relation sexuelle. Grâce à des propos simples, l'ouvrage contribue à déconstruire les stéréotypes, à dédramatiser les blocages et à faire tomber les complexes en tout genre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...