mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

dimanche 8 mai 2016

La table des immortels, tome 1 : La reine de la folie • Sébastien Thréhout

Chronique littéraire La table des Immortels par Mally's Books
Je n'ai jamais été une grande fan de la littérature Fantasy. Généralement, j'ai besoin que mes lectures sointt ancrées dans le réel pour m'impliquer dans l'histoire et l'apprécier au mieux. Les codes de la Fantasy font appel à des univers très abstraits qui peuvent être passionnants, notamment parce qu'ils demandent un effort d’imagination important pour se représenter un monde irréel ; seulement, à chaque essai que j'ai pu faire au cours de ma vie de lectrice, j'ai toujours eu du mal à trouver mes repères. Clairement, la Fantasy est un genre que j'avais mis de côté. Mais je me suis dit qu'en vieillissant, j'allais peut-être avoir un recul suffisant pour m'immerger dans cet univers littéraire. Alors j'ai tenté ma chance à la Masse Critique Babelio, spécial jeunesse et j'ai été sélectionné pour La table des immortels, tome 1 : La reine de la folie. Je tiens tout particulièrement à remercier les Editions Nestiveqnen ainsi que les responsables du site de m'avoir fait confiance pour découvrir ce livre, malheureusement je n'ai pas du tout été séduite par ce récit.


La quatrième de couverture…


" L’Immortel Oboss, père de la magie et du mensonge, œuvre en secret depuis des siècles afin de détruire la Table des Immortels, cette relique honnie sur laquelle est gravé le nom de chaque Immortel et qui les prive d’une partie de leurs pouvoirs et protège les humains. Tandis qu’il avance ses pions, son ennemi, l’ordre Sadourak et ses chevaliers dont l’armure a fusionné avec leur chair, perd chaque année de son influence et de son pouvoir. Mais d’autres forces s’éveillent et alors que le monde d’Ern retient son souffle, la Reine de la Folie, l’Immortelle Sanne, envoie les ancêtres corrompus hanter la terre des hommes en vue de préparer le retour de son frère Oboss. "

Mon avis…


Certes, le côté épopée associé à l'omniprésence de la magie peut être intéressant. L'auteur n'hésite pas à jouer avec la noirceur en faisant se confronter humains de toutes catégories sociales, magiciens, démons et autres créatures hors normes. Cependant, j'ai été déçue de constater que le récit s'inspirait un peu trop à mon goût du Trône de Fer. La structure politique fondée sur différents royaumes qui se sont alliés pour instaurer la paix suite à une guerre sanglante y semble en tous points identiques. On retrouve ce même penchant pour les luttes de pouvoir inter-clans, la haine, la violence et la séduction. Étonnant également de découvrir l'existence d'un Mur du Nord, destiné à protéger les populations de créatures prêtes à disséminer tout le monde. Même le personnage du sorcier nain Baldir, séducteur et rusé n'est pas sans rappeler Tyron Lannister. Je déplore un peu le manque d'imagination de ce récit qui prend ouvertement sa source dans les grandes œuvres du genre.

Peut-être est-ce une question de goûts, mais j'ai dès le début du roman eu beaucoup de mal à me figurer les personnages et à comprendre quel était le but de l'intrigue. Encore aujourd'hui, je ne sais pas identifier quel est le l’objectif de cette histoire. C'est principalement le fait de ne pas trouver de point d'accroche qui m'a dérangé dans ma lecture. En conséquence, je me suis très vite désintéressée du livre. Ceci dit, la structure de l'ouvrage est pertinente. Chaque chapitre s'intéresse à un nouveau personnage ce qui apporte de la complexité au texte tout en permettant de découvrir tous les instigateurs sous des points de vue différents. En revanche multiplicité des personnages m'a ici dérangé car je trouve que leurs descriptions ne sont pas suffisamment précises. La plume reste fluide et agréable bien que je ne l'ai pas trouvé très attractive.

Pour résumer…


Globalement, je pense ne pas être armée pour apprécier ce type de littérature. J'ai passé le test des 100 pages qui ne m'a malheureusement pas convaincu, de mon point de vue plus par manque de nouveauté et de suspense qu'à cause d'un style trop imparfait. Je pense que l'auteur gagnerait davantage à proposer ses propres histoires. Peut-être alors que la Fantasy me séduira davantage.

Ma note…


Non noté

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...