mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

samedi 16 avril 2016

Kiki de Montparnasse • Catel et Bocquet

Chronique littéraire Kiki de Montparnasse par Mally's Books
"Jamais Kiki ne fera la même chose trois jours d'affilée, jamais, jamais, jamais". Non, Kiki n'aime pas la routine, au contraire, Alice Prin de son vrai nom préfère vivre à 100 à l'heure. Son leitmotiv : profiter sans limite.


La quatrième de couverture…


" Compagne et modèle de Man Ray, elle fut l’amie de nombreux artistes, de Cocteau à Modigliani et de Foujita à Picasso. Le fabuleux destin d’Alice Prin, alias Kiki de Montparnasse, est retracé dans cet album qui s’est vu décerner le Prix Essentiel Fnac-SNCF en 2008. Avec ce portrait d’une femme éprise de liberté, Catel et Bocquet entraînent le lecteur au coeur du Paris d’entre-deux-guerres, qui vit éclore une génération exceptionnelle de créateurs."

Mon avis…


Kiki de Montparnasse est une femme en avance sur son temps qui a su charmer les plus grands artistes de l'entre-deux guerres. Très jeune, elle embrasse la vie de bohème en devenant modèle et devient rapidement la coqueluche des peintres les plus prometteurs de sa génération. Foujita, Kisling et Maurice Mendjisky font d'elle leur égérie, mais c'est sous l'objectif de son compagnon le photographe Man Ray que ses belles rondeurs connaîtront le succès. Amoureuse de la vie trépidante vie culturelle à Montparnasse, Kiki est aussi une artiste complète : chanteuse, actrice et peintre qui côtoie les plus grands, de Pablo Picasso à Jean Cocteau.

Bonne vivante et amatrice de bonne chère, Kiki est une femme libre de corps et d'esprit qui multiplie les aventures et ne pense qu'à s'amuser. Mais derrière ce personnage léger qui symbolise mieux que quiconque l’insouciance des années 20, on sent aussi un destin brisé dès l'enfance, par l'absence de sa mère et l'inexistence de son père. Son rapport avec sa mère est d'ailleurs des moments les plus forts de la biographie et on comprend dès les premières pages que cette rupture maquera durablement son destin de femme et d'artiste. Tout au long de sa vie, Kiki cachera sa peine et ses doutes derrière une farouche espièglerie qui la conduiront à de multiples excès d'alcool et de cocaïne.

Aussi passionnée que passionnante, Kiki de Montparnasse est avant tout un personnage hors du commun dont la spontanéité m'a beaucoup marqué. J'ai été très touchée par la beauté de son destin et son issue tragique.

Pour résumer…


Une fois encore j'apprécie la délicatesse avec laquelle Catel et Boquet ont su faire ressortir l'ambiance électrique des années folles. La construction de cette BD est intelligente et attrayante, aussi je l'a conseille à tous ceux qui souhaitent découvrir l'intimité des artistes de cette époque.

Ma note…


14/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...