mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

samedi 5 mars 2016

Bilan du mois - Février 2016

Bilan du mois - Février 2016
Bon j'avoue, en février, j'ai brillé par mon absence sur le blog mais par ma présence sur les réseaux sociaux. Et pour cause, les chiffres parlent. Seulement 3 ouvrages lus ce mois-ci mais une centaine de nouveaux abonnés sur Twitter et sur Facebook. 

Mais au final, ce n'est pas tant les chiffres que je retiendrai du mois de février mais l'enrichissement personnel qu'il m'a apporté. Je constate chaque jour que vous êtes de plus en plus à vous intéresser à mes lectures, mes découvertes et ce qui était un simple hobby il y a six mois devient désormais un travail à part entière dans lequel je me plais à m'investir. Votre soutien est la plus belle chose qui me soit arrivée ces derniers temps, je ne vous remercierai jamais assez.

Février fut aussi le mois d'un magnifique séjour à New-York qui m'a ouvert les yeux sur un rapport à la lecture qui est bien différent du notre. Par le nombre de petites librairies indépendantes, la taille des rayons papeterie, les multiples petits carnets d'écriture et de réflexions personnelles qui le compose, la richesse des sections jeunesses et la culture des contes omniprésente, on voit à quel point l'écrit et la transmission d'histoires est une part importante de la culture anglo-saxonne. J'ai été subjuguée de constater que dans ce pays, l'écrit traverse les époques sans perdre en attractivité alors qu'en France, la lecture a aujourd'hui une connotation presque élitiste. Outre Atlantique cela reste une culture populaire dont peu de gens se privent et on ressent vraiment cette atmosphère dans les librairies et les bibliothèques, bien sûr, mais aussi dans les cafés, dans le métros, dans la rue. Autant vous dire qu'en mettant les pieds dans un Bookstore, je n'avais plus envie d'en sortir.
Ce voyage a vraiment été important pour moi ce mois-ci. C'est aussi la raison pour laquelle j'ai eu un peu moins de temps pour lire, mais je suis pas fâchée d'avoir sacrifié quelques ouvrages au profit de si belles découvertes.


Revenons malgré tout à nos livres : 



J'aurais adoré être ethnologue de Margaux Motin

Trentenaire, parisienne, fashionista au langage de charretier, Margaux Motin incarne la femme moderne. Avec humour et authenticité, elle livre ses anecdotes de blogueuse freelance et de jeune maman sans s'embarrasser du "politiquement correct". C'est un beau portrait des travers de la génération Y. Fous rires en perspective.

Ma note : 16/20






Paris est une fête de Ernest Hemingway

A 25 ans, Ernest Hemingway n'est pas encore l'écrivain multi-nobelisé que l'on connait aujourd'hui mais un jeune journaliste plein de rêves qui vit l'ardeur des années 20 avec passion et fascination. Dans ce récit autobiographique, Hemingway raconte sa vie parisienne aux côtés de Hadley, sa première épouse et entouré de célèbres artistes expatriés. 
Un beau récit, touchant par sa pudeur et sa simplicité qui dresse un portrait non romancé de notre capitale.

Ma note : 14/20




Le mec de la tombe d'à côté de Katarina Mazetti

Benny est agriculteur, profondément attaché à sa terre, sa raison de vivre : faire tourner l'exploitation familiale. Désirée est bibliothécaire, intellectuelle et citadine, elle est un puits de culture qui cherche sans cesse à étoffer ses connaissances. Ils n'ont rien en commun, et pourtant il suffit d'un regard pour que le coup de foudre opère. Leur amour sera-t-il assez fort pour surmonter leurs différences ? Katarina Mazetti vise juste en s'attaquant à la question de la construction du couple. Au delà de l'apparente légèreté du roman, elle touche des points sensibles et amorce des réflexions philosophiques intéressantes. Une histoire originale qu'il serait dommage de rater

Ma note : 15/20

Parce que j'ai toujours été persuadée que "la quantité ne fait pas la qualité", j'ai toujours préféré lire peu mais lire mieux. Ce mois-ci résume bien ma ligne de conduite car j'ai pris beaucoup de plaisir en compagnie de ces trois ouvrages. Je leur ai tous donné de très bonnes notes, ce qui prouve non seulement la qualité des textes mais aussi leurs pouvoirs divertissant. Avec ces trois livres, je me suis complètement retrouvée dans ma bulle. Ce fut donc un mois de lecture très satisfaisant.

2 commentaires:

  1. En même temps on ne peut pas tout faire ahah,j'espère que tu as fait un beau voyage!
    Il faut absolument que je lise Paris est une fête, et aussi le mec de la tombe d'à côté qui sont tous les deux dans ma PàL géante (la bibliothèque de ma mère ahah)
    Gros bisous, et je te souhaite pleins de bonnes lectures en mars!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme tu dis on ne peut pas être partout! Je souhaite de très beaux moments de lecture avec ces deux livres qui sont vraiment pas mal. Notamment "Le mec de la tombe d'à côté". J'avais peur d'une histoire sentimentale un peu culcul et franchement j'ai été surprise par l'humour et la finesse dont fait preuve l'auteure. Je te le conseille !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...