mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

dimanche 1 novembre 2015

Une autre vie • S.J. Watson

Chronique littéraire Une autre vie par Mally's Books
J'avais de très grosses attentes sur ce roman. Avant d'aller dormir avait été un véritable coup de cœur et le fait d'avoir rencontré S.J. Watson n'avait fait qu'exacerber mon envie de découvrir ce nouveau thriller. Bref, j'étais persuadée de dévorer le livre en deux jours et de passer un super moment de lecture. J'ai traîné le livre pendant plus de deux semaines…

La magie n'a pas opérée, je n'arrivais pas à me concentrer dessus, et pour être honnête, je n'avais qu'une hâte : finir le livre pour passer à autre chose. Je suis sincèrement triste d'avoir eu ce ressenti parce que j'apprécie énormément le travail de S.J. Watson, mais il faut se rendre à l'évidence, ce n'était pas la bonne lecture au bon moment...

La quatrième de couverture…


" Femme au foyer, Julia mène une vie bien rangée à Londres avec son mari et son fils. Lorsqu’elle apprend la mort de sa jeune sœur, Kate, victime d’une agression à Paris, près du canal de l’Ourcq, elle est sous le choc. Les deux sœurs, dont les relations n’ont jamais été faciles, s’étaient perdues de vue. Ne parvenant pas à faire son deuil, Julia décide d’aller à Paris afin d’en savoir plus sur la vie que menait Kate. Là, elle apprend que cette dernière fréquentait assidûment les sites de rencontre en ligne. Le doute s’insinue alors dans son esprit : et si la mort de sa sœur n’était pas due à une simple agression mais à une mauvaise rencontre ? Ne pouvant se débarrasser de cette idée obsédante, Julia décide de se faire passer pour Kate sur le site Internet d’escorts que celle-ci utilisait. Mais, à l’âge des bilans, des remises en question, des ambitions laissées derrière elle, Julia ne réalise pas qu’elle est en train de jouer un jeu dangereux à double titre. Si elle a en effet raison sur les circonstances de la mort de sa sœur, elle prend tous les risques. Et en goûtant à une autre vie, plus excitante, que va-t-il rester de la sienne ? "

Mon avis…


De manière un peu plus concrète, je n'ai pas accroché avec le personnage principal, Julia. Dès le début du roman, on sait qu'on a affaire à une personnalité instable qui doit faire avec des problèmes familiaux anciens, et d'autres plus récents ; ce à quoi s'ajoutent des dérives personnelles auxquelles elle doit faire face. Globalement, on comprend dès le départ qu'elle recherche non seulement à donner un sens à sa vie, mais surtout à apaiser une culpabilité qui la ronge depuis des années. On pénètre petit à petit dans le passé de cette femme, un morceau d'elle même qu'elle s'applique à cacher à sa propre famille. La vie cachée des femmes au foyer semble un thème important chez Watson. Il l'avait déjà développé dans Avant d'aller dormir et l'approfondi dans Une autre vie. Il décrit avec grâce ce moment où la femme se mue dans la peau d'une autre et laisse ses habits de mère et d'épouse à la maison. Apparaît alors une femme méconnaissable et mystérieuse, qui se sent vivante car elle multiplie les situations qui bousculent son quotidien et donne à son avenir une touche d'imprévisibilité qui fait du bien.

C'est justement cette sensation de basculer, de perdre pied qui est le point de départ de ce thriller. J'aime ce moment où le personnage féminin laisse sa raison de côté et se fie à ses désirs ; malheureusement ces derniers la mènent toujours sur une pente glissante et toujours liées de près ou de loin à des "écarts sexuels"... Une fois encore, je ne comprends pas pourquoi les désirs des femmes sont systématiquement décris comme presque primitifs et au final dangereux pour le bien être du foyer. WTF ?

Vers le milieu du roman, ce qui n'était jusque-là qu'un jeu érotique semble basculer vers le thriller. On tombe dans une valse de prédictions et de paranoïa. J'ai vécu la tension de ce moment et je m'attendais à ce que le roman parte en trombe ! Mais j'ai été perdue. A chaque chapitre, j'avais l'impression d'en deviner l'issue, comme si j'avais lu cela cent fois. J'en ai voulu à l'héroïne d'être si naïve, de donner des détails sur sa vie sans même s'en rendre compte, elle tombait bêtement dans les bras de ce pervers narcissique et était l'artisan de sa propre perte. Les tenants et les aboutissants me semblaient tellement évidents et à la fois je n'arrivais pas à mettre le doigt sur ce petit quelque chose qui faisait que les détails s'imbriquaient. Il y a énormément de références qui font généralement la qualité d'un très bon thriller, mais ici, j'ai trouvé que c'était vraiment trop alambiqué.

Pour résumer…


Cette lecture est pour moi un peu décevante. A mon sens, le thriller aurait pu se passer de certaines scènes, ce qui aurait permis de gagner en rythme et en intensité. Malgré tout, je suis contente que le volet sur la cyber-criminalité soit abordé à travers la critique des réseaux sociaux et de la façon dont on y expose sa vie aux de tous, même les plus malintentionnés. De plus en plus de romans abordent cette thématique et j'aimerais m'y pencher davantage lors de nouvelles lectures.

On peut également reconnaître que S.J. Watson traduit la complexité des désirs féminins avec une justesse assez déconcertante, même si je n'ai pas forcément apprécié le tournant "putassier" que prend l'histoire. Je reste toutefois agréablement surprise à la gestion du suspense. Qui manipule ? Qui est manipulé ? S.J. Watson nous mène part le bout du nez jusqu'à la fin et je dois avouer que le final est inattendu.

Certes, je reste sur ma faim avec ce livre, mais S.J. Watson reste pour moi un bon auteur et j’ai bon espoir que son prochain roman chasse cette petite déconvenue.

Ma note…


13/20

2 commentaires:

  1. J'avais déjà vu une chronique qui soulevait le côté dérangeant de la vie sexuelle du personnage principal, mais elle ne soulevait pas le problème du désir féminin qui détruit un foyer et c'est encore plus étrange, surtout de la part d'une auteure. Comme toi, j'ai adoré Avant d'aller dormir et je n'ai lu que des chroniques mitigées concernant ce second roman, je suis un peu déçue d'avance et je n'ose pas le lire pour l'instant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En soit, la lecture n'est pas déplaisante. A la réflexion, c'est la manière dont est présenté le personnage qui me dérange. J'ai l'impression qu'on y juge un peu facilement les faiblesses que peuvent avoir les femmes, comme tout être humain. C'est bien évidemment un ressenti très personnel, et j'aimerai avoir l'avis de quelqu'un qui a eu un bon feeling avec le livre. Je pense malgré tout que ce roman vaut le coup d'être découvert. Ne te bride donc pas en fonction des chroniques que tu as pu lire. Après tout, il y a toujours des choses intéressantes à prendre dans un livre...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...