mes dernières chroniques



MES DERNIÈRES CHRONIQUES

samedi 3 octobre 2015

Ma première dédicace par S.J. Watson

Quand on habite en province, il est assez rare de croiser un auteur internationalement connu, voir quasi impossible. Les grandes plumes préfèrent généralement la frénésie Parisienne et quand ils s'attardent sur Toulouse, elles accordent plus volontiers leurs faveurs aux grandes et belles librairies du centre-ville.
 Ce jeudi, comme chaque matin, je prends le temps de parcourir les gratuits, sagement assise à mon bureau avec mon mug de thé. Je n'aime pas le jeudi, c'est généralement une journée maussade. On accumule la fatigue de la semaine, le week-end se fait attendre... D'expérience, il arrive toujours des merdes le jeudi. Pourtant de ce 1er octobre, je m'en souviendrai. A peine visible dans le 20 Minutes, je tombe sur cette brève de quatre pauvres lignes, qui ont pourtant illuminées ma journée : 

CULTURE : Steve Watson en dédicace
L'auteur à succès S.J. Watson est au magasin Cultura de Portet-sur-Garonne ce vendredi, de 16h à 20h pour une rencontre-dédicace.

WTF ?! J'ai cru rêver ! Quelle était la probabilité qu'une chose pareil arrive ? Bien entendu, il était hors de question que je rate cette occasion unique ! J'avais adorer Avant d'aller dormir et j'attendais avec impatiente l'arrivée de ce nouveau roman -qui a d'ailleurs intégré ma P.A.L en début de semaine-; rencontrer S.J. Watson, c'était juste magique pour moi ! J'imagine déjà les interminables queues de fans, transis à l'idée de recevoir un mot de leur auteur fétiche. Je me précipite sur la page Facebook du magasin et là, quelle n'est pas ma déception. A peine deux likes et aucun commentaire à l'annonce de cette nouvelle. Je me suis vraiment demandée s'il était possible que les gens ne le connaissent pas. Avant d'aller dormir s'est pourtant vendu à des millions d'exemplaires, c'est un thriller populaire. Je finis par me dire que c'est un hasard et que les lecteurs seront malgré tout au rendez-vous. 

 Sur place le lendemain, ma première impression me rattrape. Il est 17h20, la séance va commencer dans quelques minutes et je constate avec surprise que les lecteurs ne se sont pas bousculés à la rencontre de S.J. Watson. Je suis partagée entre un sentiment de stupéfaction et de satisfaction. J'ai de la peine pour l'auteur car cette situation ne rend pas justice à son travail, et à la fois, je me dis qu'il y en aura plus pour moi. Effectivement ce fut le cas. En plus de la traditionnelle dédicace, j'ai pu discuter quelques brèves minutes avec lui, privilège rare dont j'aurai aimé profiter davantage et pourtant je me suis retrouvée comme une gamine fascinée mais apeurée à l'idée de déranger. Je m'imaginait pas que cette rencontre serait si impressionnante pour moi, mais quoi qu'il en soit je suis vraiment heureuse d'avoir vu l'homme, touché du doigt l'esprit de celui par qui tout arrive. C'est un véritable plaisir de constater que cet auteur est quelqu'un de très accessible. Je suis partie en serrant mes livres contre moi, comme on protège des objets précieux, songeuse à l'idée de découvrir les nouvelles aventures qu'il a imaginé...
 


Morale de l'histoire : " Tout jeudi apporte son lot de bonheur, il suffit de trouver le bon ! "

PETIT BONUS SPÉCIAL " BOULETS "
 Vendredi, c'est le jour J. Je me lève tôt pour arriver tôt au travail, et partir tôt le soir. Bien sûr, je ne prends pas le temps de petit-déjeuner et emmène avec moi mon thé, et mes deux livres. La suite, vous la devinez. J'ouvre mon sac au bureau et sort mon livre tout neuf maculé de thé bien chaud :/ Je me suis détestée à ce moment là. Plus gauche, tu meurs. Évidemment c'était pour moi inconcevable de présenter un livre comme ça a un auteur ! J'ai donc passé ma pause déjeuner à chercher un nouveau roman...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...